« ReZone : review LAN Party Pussay 2011ReZone : review LAN Téléthon 2010 à Bouray-sur-Juine »

AKIRA en blu-ray : review à chaud

09.06.2011

AKIRA en blu-ray : review à chaud

Ô joie ! Un des films ayant le plus compté pour moi dans ma jeune existence de cinéphile, vient de sortir enfin en haute définition chez nous, je veux bien entendu parler du chef-d'oeuvre de Katsuhiro Ôtomo, monument de l'animation japonaise, LE film phénomène qui a mis une claque à toute une génération, et changé radicalement la perception du dessin animé chez bon nombre d'entre nous : AKIRA !

L'édition spéciale FNAC propose à la fois le Blu-ray et le DVD, pour 25€

Disponible depuis Février 2009 en Amérique du Nord et au Japon, il aura donc fallu plus de deux ans, pour que le Blu-ray arrive chez nous ! La collection Manga Video ayant disparu en France depuis la précédente édition, étrangement c'est Dybex qui s'y colle. Je m'attendais plutôt à Pathé (distributeur de la collection Manga Video, dans sa fin de vie), voire même plutôt, à ce que ce soit Beez (filiale Namco-Bandaï), à qui on doit l'édition blu-ray "world" de la série d'OAV FREEDOM (dont Ôtomo est chara-designer), en partenariat avec Honneamise (un label de Bandai Visual, détenteur des droits aux USA et au Japon), sous lequel est aussi distribué AKIRA en Amérique du Nord.

Voici une "rapide" analyse d'après-visionnage :

...

A priori, il semble s'agir du master d'origine, et non du remastering certifié THX, réalisé par Pioneer pour l'édition DVD de 2001 (avec ses couleurs flamboyantes). Autant dire que s'il est moins propre, il gagne malgré tout en clarté, et est juste splendide en HD (du coup, pourquoi se coltine-t-on les notes et le générique en anglais ?). Nouvelle compression oblige, le rouge de la moto ou de la veste de Kaneda, régale notre rétine, sans jamais baver !

Cliquez pour agrandir

Pas grand chose à dire de plus, si ce n'est que ce transfert nous rappelle cependant un peu le côté double-tranchant de la HD, qui restitue aussi à merveille tous les défauts, à savoir la qualité en dessous de la seconde partie du film (fameuse moustache oubliée du Colonel), et surtout toutes les poussières sur les cellulos, archi visibles sur les fonds sombres, qui font penser que le rythme de production s'est accéléré à un moment donné (probablement le calendrier), au détriment du soin :

Cliquez pour agrandir

Certes ça fait le charme du film, mais pour le coup, on aurait probablement apprécié que ce soit le master Pioneer, nettoyé en partie de ces poussières, qui soit utilisé pour le transfert haute déf...

A noter, comme le souligne cet article, que l'image était légèrement rognée dans l'édition de 2001, alors que l'édition blu-ray, et c'est aussi valable pour la réédition DVD, propose un champ plus large. Par contre, l'encodage du DVD de 2001, avec un meilleur débit, est plus net que celui de 2011 :

Pour en venir au son, notamment à la fameuse VF 2.0, annoncée comme une "correction des principales erreurs historiques, en réunissant une partie du casting d'origine", connaissant très bien la VF d'origine, elle est loin de répondre à toutes les attentes qu'on pourrait avoir : à priori, Tetsuo n'a pas toujours la même voix (idem pour Kaï), c'est flagrant au début, et par la suite (ça sent le traficotage) avec la correction de tous les "kénéda" (prononciation américaine de Kaneda, reprise dans la VF d'origine) en "kahnéda" pas franchement du meilleur effet (dans le bar, à 01:07:37, on a même un échange complètement surréaliste !). De plus, plusieurs passages où le doublage était mal synchronisé, n'ont pas été corrigés (on voit toujours les bouches des personnages articuler dans le vide), pire certains passages ont été redoublés pour des raisons que je cherche encore, genre "12 000 RPM !" (RPM, pour Révolutions/Rotations Par Minute, ça sonne pas assez français ?!!), redoublé en "Super ! 12 000 tours minutes !", avec une voix complètement différente...

Heureusement, cette V2 corrige quand même certaines énormités, comme la voix masculine de Lady Miyako, qui redevient enfin une femme, et retrouve sa dignité ! (faut cependant reconnaître qu'en VO, la voix est un peu ambigüe) Elle permet même à la musique de mieux (trop ?) s'exprimer à différents moments, et d'être redécouverte par les indécrottables de la VF (dont j'avoue faire partie), comme c'est le cas lorsque Kaneda choppe l'espèce de motojet (00:53:45), tandis qu'il infiltre "le labo de Frankenstein" ; on peut alors entendre un air totalement inaudible dans la VF d'origine !

Un petit mot sur la VO, gratifiée du procédé révolutionnaire Hypersonic Sound :

C’est quoi un effet Hypersonic ? En gros, c’est un son que l’oreille ne peut pas entendre mais que le système nerveux du cerveau arrive néanmoins à déchiffrer, et qui procure une sensation de plaisir. Le procédé a été mis au point par le compositeur d’Akira, et consiste dans l’envoi de fréquences hyper-aïgues grâce à l’échantillonnage élevé de la piste Dolby TrueHD 5.1 du Blu-ray. DVDFr

Bien que n'étant pas équipé home cinema, et ne pouvant à priori pas en profiter de façon optimale (voir article source), je la trouve malgré tout incroyable (effet placebo ?), effectivement super agréable à écouter, ultra limpide, dynamique et immersive ! Un sacré argument, à mes yeux, pour tenter la VO, si on était réticent ! Au niveau des sous-titres, on a le droit à une vraie bonne traduction, pas une retranscription telle-quelle honteuse de la VF comme c'était le cas dans l'édition DVD de 2001. Par contre, j'ai relevé une petite faute de frappe :

Bref, à moins d'être puriste, quoiqu'en général, les puristes mattent les films en VOST (à mon goût la VF reste très bonne, malgré ses défauts, plus vivante et homogène que la VO), peu de chances d'apprécier la VF corrigée, qui attire trop l'attention sur les changements de ton et les incohérences, on préfèrera nettement l'ancienne VF, aussi présente sur le disque ("kénéda" c'est plus classe), ou carément la VO en Hypersonic Sound, juste fantastique. Dommage pour les efforts, pourtant louables.


Enfin, concernant le contenu, nouvel éditeur oblige, adieu tous les bonus (un second DVD dédié, comprenant un making of de 50 mins) de l'Edition Spéciale Manga Video, on trouve le strict minimum, à savoir les bandes annonce et le story-board. On perd aussi le doublage anglais, toujours intéressant pourtant, et le joli menu en synthèse... Un livret accompagne tout de même la nouvelle édition (blu-ray uniquement ?) et rapporte diverses déclarations, jalonnées de croquis, des compositeurs et du réalisateur, concernant l'Hypersonic Sound.

En conclusion, bien que cette édition blu-ray soit clairement incontournable pour tous les amoureux d'AKIRA équipés HD, il y a tout de même matière à se sentir un peu frustré, primo que le Blu-ray ait autant tardé à sortir pour au final proposer le minimum syndical ("Edition Prestige", faudra m'expliquer), et secundo que l'image ait fait l'objet de si peu d'attentions. Aussi, à défaut de mieux (France, Japon, USA, même combat), l'édition DVD de 2001 n'est pas pour autant bonne à jeter, si on la possédait déjà !


Sources des captures 1080p :
Akira Blu-ray Disc: Erstes Review und Screencaps | Affenheimtheater
Akira Blu-ray Disc Title Details - Blu-rayStats.com
En savoir plus sur l'Hypersonic Sound :
Geinoh Yamashirogumi Official Website - Welcome to the Hypersonic World of AKIRA!

Review sympathique :
Eternel Akira, par Tegami


Mise à jour Janvier 2014

Une nouvelle édition, limitée, plus fournie, est parue en à l'occasion des 25 ans du film !

tags : akira アキラ katsuhiro otomo bluray disc edition prestige france français br bd dvd 2011 hd pal test review article critique fiche japanimation B004ZXRAZQ DV-33015 FR

Print this pagePermalienPermalien • 3765 vues

2 commentaires

Commentaire de: sundvold [Visiteur] Email
sundvoldle livret est tout de même bien baclé, voir ici les comparaisons avec la version anglaise http://blog.sundvold.net/humeur-le-boulet-livret-akira/
24.07.2011 @ 12:12
Commentaire de: iGREKKESS [Membre] Email
iGREKKESSMerci pour l'info, en effet, ils se sont vraiment pas foulés... Carément abusé pour les images en qualité toute pourrie (je me demandais si c'était fait exprès encore !) En fait, quand j'y repense, j'avais un doute concernant le bâclage de cette édition Dybex, notamment par rapport l'effort sur la révision du doublage, et parce que j'avais pas vu le contenu du booklet dans l'édition americaine. Maintenant, je crois qu'il n'y a plus de doute possible : c'est une édition bâclée, sans la moindre conviction et le moindre respect pour l'oeuvre originale.
En fin de compte, si la VF V2 est foireuse, c'est probablement plus parce qu'elle a été torchée, que parce que les moyens de faire un truc propre étaient absents...
24.07.2011 @ 13:40
Septembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Rechercher

Image aléatoire

Gazouillis

Pub-Pub

Statistiques

Ce blog propose 301 billets, et a reçu 952 commenaires, sur une période comprise entre le 11.06.2005 et le 21.10.2018. Le nombre total de mots sur l'ensemble des billets est de 158,149, et le nombre total de vues est de 1,177,750.

TOP : nombre de vues

Flux XML

blog tool