19.11.2014

Permalien 01:31:00 par iGREKKESS, Catégories: Arcade @ Home , Tags: , , , , ,

Technique assez populaire chez les collectionneurs d'arcade, qui n'hésitent pas à mettre les mains dans le cambouis, et qui fait l'objet en général de retours toujours très positifs, je me suis essayé au lavage, littéralement sous la douche, de la PCB du jeu Tekken, achetée lors de la dernière édition de la Retro-gaming Connexion, qui était vraiment très sale, très poussiéreuse, trop pour pouvoir être simplement nettoyée au pinceau !

Il faut dire que pour un premier test, malgré tout, j'ai préféré commencer avec une carte que je n'ai pas payé très chère, Tekken (et Tekken 2) étant très peu côté et se trouvant sans problème en dessous de 40€ ; je n'aurais pas été tenter le coup avec une de mes cartes System 32, fétiches, qui ont subi une certaine hausse dernièrement d'ailleurs !

Et force est de constater que le résultat est vraiment très concluant !

Avant / Après (carte principale Tekken)


L'avantage de cette méthode, est qu'elle est accessible à tous, puisqu'il suffit d'une douche ou d'un évier, d'une brosse à dents usagée (tout autre type de brosse, moins souple et maniable, est risqué), et de liquide vaisselle ! Avoir un sèche-cheveux est un plus.

Post complet »

15.11.2014

Permalien 22:23:00 par iGREKKESS, Catégories: Da geek way of life , Tags: , ,

Un billet un peu WTF en apparence, qui vient pourtant combler un manque du net, et aider un peu les usagers, dont font partie évidemment les geeks, dans leur quotidien.
En effet, au quotidien, il peut arriver que les automobilistes aient à changer les ampoules de leur voiture, acte banal en soit qui survient au mieux tous les 3 ou 4 ans, mais qui peut se révéler compliqué, notamment lorsque c'est la première fois, et que l'ont possède pas la notice* (véhicule d'occasion par exemple), surtout quand les constructeurs redoublent d'ingéniosité pour produire des systèmes compliqués...

En effet, ayant possédé une VW Polo modèle 1997, avant de changer en 2009 pour un modèle de 2005 (Polo IV Confortline TDI 70CV), la première proposait un système simple comme bonjour pour changer les ampoules à l'arrière, avec un bloc maintenu par quelques clips, qui se retirait directement depuis le coffre. Un avantage, qui devait probablement comporter des inconvénients, notamment celui de présenter une voie d'eau importante (ne jamais sous-estimer l'eau) dans le cas  ou le bloc optique serait abîmé à l'extérieur.
Du coup, en 2005, plus rien d'accessible par l'intérieur (dans le coffre), tout se trouve désormais dans le bloc optique, qu'il faut donc démonter dans son intégralité, pour pouvoir accéder aux ampoules... Sauf que voilà, c'est loin d'être si évident, et on ne peut pas dire que le web regorge d'informations à ce propos !
Si j'ai fini par trouver une piste (explication textuelle sommaire sur un forum) et réussi à démonter le mien, j'en ai profité pour faire quelques photos, afin de combler ce manque...


Pour commencer, il faut toujours ouvrir son coffre et dévoiler la partie interne du bloc optique, cachée sous la moquette, qui se réduit au connecteur d'alimentation, et à un gros écrou noir plastique, qu'il faut dévisser (à la main, il se peut qu'il soit serré fort), pour pouvoir désolidariser un côté du bloc optique. Pour pouvoir retirer la moquette, il faudra tout d'abord démonter une pièce en plastique, maintenue par une saleté de vis torx (nécessitant un tourne-vis torx, le seul où dont vous aurez besoin), servant vraisemblablement à fixer des tendeurs...

 

Post complet »

10.11.2014

De retour de la RGC, rechargé à bloc, des pixels plein les yeux, et surtout la gorge bien explosée !

Je suis venu cette année pour la première fois en "mode touriste", le samedi seulement (ce qui a permis à mon frère de m'accompagner), sans apporter de matériel, sauf quelques trucs à vendre/donner, et comptais bien du coup profiter un peu plus des jeux présents... en vain, puisque j'ai passé le clair de mon temps à faire du "lèche-vitrines" (comprendre : voir ce que les autres avaient à vendre), et surtout à discuter ! J'ai tout de même pu jouer à quelques jeux que je m'étais promis de ne pas louper cette année, comme le fameux Steel Battalion en LAN Xbox...

Qu'ajouter, si ce n'est que comme chaque année, cette grande réunion de fans de retro-gaming est du bonheur, un super moment de partage et de convivialité, autour de tous ces jeux qu'on adore. Bien que les habitués sont devenus une grande famille au fil des années, on continue encore de faire de nouvelles connaissances chaque fois, car on n'a évidemment pas le temps de parler avec tout le monde, sans parler des nouvelles têtes, happés par cette superbe ambiances, et très vite mis à leur aise !

L'occasion, en l'occurrence, de revoir KanedaFr de SpritesMind.net, toujours actif dans le développement autour de la Mega Drive, mais aussi de rediscuter avec Stef, l'auteur de l'émulateur Gens, notamment de "driver audio", et d'un petit projet très intéressant qu'il a mené sur le jeu Street Fighter 2 (c'est en discutant avec KanedaFr que j'ai appris que Stef en était l'auteur :laugh: ), consistant à améliorer le rendu des voix dans celui-ci !

Petit coup de coeur perso pour le Tempest 2000 (alias "La Vachette") sur Jaguar, jouable au volant, permettant de retrouver les sensations de la borne originale, puisque Tempest se joue à l'origine avec un rotary ! Merci Princeps Bonus !


Seul regret, cette journée est passée évidemment à une vitesse pas possible... J'ai quand même pu faire quelques photos :


Ayant refourgué très rapidement quasi tout ce que j'avais à vendre (je n'avais pourtant rien d'exceptionnel), j'ai pu réinvestir aussi sec dans quelques petites acquisitions qui m'ont fait de l'oeil, dont 2 jeux Master System, pour mon Light Phase qui se sentait bien seul depuis 10 ans ! &#59;)

Carte d'arcade = Tekken

04.10.2014

Permalien 19:50:00 par iGREKKESS, Catégories: Jeux vidéo , Tags: , ,

Depuis quelques jours, les inscriptions pour la prochaine édition de la Retro-gaming Connexion, une convention dédiée au retro-gaming se tenant à Meaux (77), ont été lancées ! Un évènement que je recommande évidemment aux amateurs, surtout vivant en région parisienne !
A priori, j'y serai encore cette année, en revanche uniquement le samedi, et sans nouveau projet... Reste à voir si j'apporterai du matos...


Notez bien que cette convention n'est pas ouverte au public le jour J, il est nécessaire de s'inscrire au préalable ! Au moment de la rédaction de ce billet, il reste une 50aine de places, aussi ne perdez pas de temps si vous êtes intéressés ! &#59;)


Informations et organisation : http://www.yaronet.com/sujets.php?f=2419
Inscriptions : http://www.yaronet.com/posts.php?sl=172&s=167835
Brochure : http://mleguludec.free.fr/rgc2014/PreComRGC2014.pdf
Communiqué : http://www.sega-board.fr/viewtopic.php?p=67940

24.09.2014

Permalien 21:03:00 par iGREKKESS, Catégories: Da geek way of life , Tags: , , , , ,

Il peut se révéler intéressant, pour plein de raisons, de vouloir intégrer le contenu (le code) d'une page HTML, au sein d'une autre hébergée sur le même serveur, voire dans un billet sur un blog ; que ce soit pour intégrer par exemple une introduction, une signature, un formulaire, ou tout autre bout de code, qui serait commun à plusieurs pages/billets, et qu'on ait juste à modifier cette page, pour que la modification soit reprise partout où elle est incluse.
C'est ce que j'ai cherché à faire dernièrement, et bien que je n'ai en définitive pas retenu la solution, je suis parvenu à un résultat fonctionnel, que je vais livrer ci-dessous pour ceux qui chercheraient un jour à faire la même chose...

Lorsqu'on a accès à PHP, inclure le code d'une page est très simple, mais quand on n'a pas la possibilité de coller un petit include(), c'est moins simple... Me reposant sur le plugin Topics Anywhere pour forums phpBB, permettant d'afficher les sujets ayant reçu des réponses sur un site (système utilisé sur SegaKore), la méthode fait appel à quelques lignes de code dans un script PHP, et à un appel JavaScript de celui-ci.

Imaginons que je veux inclure dans ce billet le contenu d'une page HTML, hébergée sur ce serveur (c'est impératif), nommé : exemple.html


Pour ce faire, je crée tout d'abord un script PHP, nommé exemple.php , placé dans le même dossier que la page HTML (ce n'est pas obligatoire, tant qu'il est sur le même serveur), et qui va charger le contenu de cette page et le "transformer" de manière à ce qu'il puisse être récupéré dans un JavaScript :

PHP:

<?php
 
    $html_content addslashes(file_get_contents("exemple.html")) ;
 
    $rows explode("\n"$html_content) ;
    $output "" ;
    foreach($rows as $row => $html_line$output .= $html_line ;
 
    header("Content-type: text/javascript; charset=iso-8859-1") ;
    exit("document.writeln('".$output."');\n") ;
 
?>

Le script parse le contenu de la page dans un premier temps, puis met bout à bout toutes les lignes de code HTML, pour ne plus en faire qu'une seule, afin que celle-ci puisse être utilisée par JavaScript ; en effet, la fonction document.writeln(), utilisée dans JavaScript pour afficher le texte/code, ne sait pas gérer plusieurs lignes.
Le résultat est visible en ouvrant le script PHP (lien donné ci-dessus) : le code de la page apparaît sur une seule ligne, au sein de la fonction document.writeln().


Enfin, il ne reste plus qu'à appeler le résultat envoyé par le script PHP, sous forme de JavaScript donc, au sein de la page ou du billet de destination, comme suit :

Code:

<script type="text/javascript" language="JavaScript" src="/blog/media/blogs/igrekkess/articles/inclusion_html/exemple.php"></script>

 
Démonstration au sein même de ce billet, avec ci-dessous le contenu d'exemple.html :


Pour des raisons de sécurité, il est fortement déconseillé de faire en sorte que le script PHP soit dynamique et puisse inclure une page HTML dont le nom serait passé sous forme d'argument (fonction GET)...

:: Suivante >>

Décembre 2014
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Rechercher

Image aléatoire

Gazouillis

Pub-Pub

Statistiques

Ce blog propose 281 billets, et a reçu 705 commenaires, sur une période comprise entre le 11.06.2005 et le 28.11.2014. Le nombre total de mots sur l'ensemble des billets est de 141,814, et le nombre total de vues est de 531,812.

TOP : nombre de vues

Flux XML

powered by b2evolution