« Remake du jour : Streets of RageDes kotatsu abordables en France, pas pour demain ! »

Et allez le plagiat !...

14.08.2011

Et allez le plagiat !...

Quand Jeuxvideo.com incite au plagiat...

Après plus de 12 années de présence "active" sur Internet, je me surprends à être encore stupéfait (ce n'est pourtant pas une première), des agissements des gens sans scrupules, qui repompent sans vergogne le boulot des autres, dans l'irrespect total de leur travail, sans la moindre citation, quand ils ne se font pas en plus mousser !

En vacances chez moi (on ne peut pas partir chaque année), je profite de mon temps libre pour poster quelques articles sur ce blog, voire pour tenter de me replonger dans quelques travaux de longue allène sur mon site, notamment sur un article démarré il y a 4 ans de ça : la Véritable Histoire de Sega.

Il s'agit en effet d'un projet plutôt ambitieux (du moins pour toute la période antérieure à 1980), puisqu'il a pour but de raconter, comme son titre l'indique, la véritable histoire de Sega, notamment faire la lumière sur la genèse de cette société, ce qui est loin d'être une tache aisée malgré ce que l'on pourrait penser, comme l'explique mon introduction :

Cet article se veut une révision complète, la plus proche possible de la vérité, de l'histoire de Sega, contrairement à l'ancien article, qui n'était qu'une simple traduction libre de l'histoire proposée par le site System16 (un des plus anciens articles trouvables à ce propos sur Internet), et comportant malheureusement beaucoup d'erreurs, en plus d'être relativement succinct, comme en définitive, la plupart des articles sur l'histoire du géant bleu, aussi bien sur Internet, que dans la presse.

Il faut savoir avant tout que la rédaction de cet article a été une tache assez difficile, puisqu'il est quasi impossible de trouver des sources suffisamment fiables, précises et détaillées. Si les sources "officielles" se contredisent elles-mêmes, il est d'autant plus impensable de faire confiance aux diverses sources amateures sur Internet, qui ont tendance à se copier les unes sur les autres, sans pour autant reproduire le même son de cloche (on pourrait presque parler de téléphone arabe !).

Un gros travail de recherche et de recoupage d'informations a donc été nécessaire en vue de sortir de tout ce joyeux bordel, une histoire "normalement" très proche de la vérité ! (...)

...

----- POUR LA PETITE HISTOIRE -----
Il y a 4 ans, je me lançais donc dans ce qui aurait été probablement mon second plus gros article, en terme de travail de recherche et d'écriture, avec le tutoriel pour switcher la Sega Saturn.
Mais malgré des débuts prometteurs et plutôt motivants, le projet a fini par s'enliser, à trop chercher dans tous les sens des infos pour démêler le vrai du faux, pour comprendre les subtilités de rachat, de fusion, de filialisation, et j'en passe, sans compter sur ma baisse globale d'activité en terme de collection et d'investissement communautaire.

Il faut aussi dire que j'avais entre temps discuté lors de la Retro-gaming Connexion 2007, avec Florent Gorges, un des rédacteurs des éditions Pix'n Love, qui m'avait expliqué qu'il s'apprêtait à publier la première partie de l'Histoire de Nintendo (il avait classeur avec plusieurs visuels impressionnants), et qu'il avait aussi l'histoire de Sega en projet. Devant le boulot remarquable réalisé sur cet ouvrage, je me suis laissé dire que mon article paraîtrait complètement réchauffé, voire bidon, à côté (on ne jouait pas dans la même cour)...

Le projet de livre sur l'histoire de Sega n'ayant toujours pas vu le jour, et si mon article n'avait pas bougé d'un iota en 2 ans, il couvrait malgré tout la période la plus plus floue (bien qu'il comporte des erreurs), de 1940 à 1973, et était plus que présentable (j'avoue que j'étais assez content du résultat), aussi me décidais-je en Septembre 2010, à publier cette première partie (estimée à 42% d'avancement), mettant toute la partie en travaux de côté.
----- FIN PETITE HISTOIRE -----

Pour revenir à l'objet de ce billet, la première partie de mon article était donc disponible depuis un peu plus d'un an, et en me replongeant un peu de dedans, avec un oeil forcément neuf, j'en ai profité pour revoir la mise en page, mettre au propre la section sources, et vérifier toutes les pages ouvertes dans ma session de travail sous Firefox, soigneusement sauvegardée.
Si un paquet de liens étaient morts depuis, m'obligeant à passer par la WayBackMachine, j'en ai aussi profité pour jeter un coup d'oeil à ce qui se racontait depuis 2007... Voir si d'autres personnes étaient sur les mêmes pistes, notamment concernant deux acteurs absolument inconnus en 2007 des sites occidentaux, Raymond Lemaire et Richard Stewart et la société Lemaire & Stewart, que j'avais galéré à transcrire du japonais. Rapidement je tombais sur deux articles à peine croyables :

Un gros dossier sur le premier site de jeux vidéo français, résultant d'une "boîte à idée" (ou "boîte à connerie", on sait pas trop), sur l'histoire de Sega, réalisé normalement par un membre motivé, apparemment surtout par le repompage massif, dont les deux premiers chapitres sont quasiment du copier-coller de mon bout d'article !

Certes sur un simple forum, mais qui fait limite plus fort dans son genre, puisque si le tout fait légèrement moins copier-coller (on sent qu'il est allé jeter un oeil du côté de SegaRetro.org, un site plutôt complet, apparu fin 2009), il se fait mousser et promet la suite comme si il allait la "pondre", espérant sûrement en secret qu'elle tombe du ciel d'ici là :)

Il est assez difficile de retracer avec exactitude les véritables débuts de SEGA, tant l'internet est rempli de version contant l'histoire de la firme. Si dans l'ensemble elle se ressemble toute, certaine apportent quelque précisions supplémentaires. Après d'intensives recherches, le chapitre suivant est surement la version qui se rapproche le plus de la véritable Chronologie.

Pour sûr, au vu du résultat, il a dû sacrément parcourir le web...


Pitoyable un tel manque de dignité et d'amour propre XX(

Print this pagePermalienPermalien • 891 vues

Aucun commentaire pour le moment

Septembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 << <   > >>
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Rechercher

Image aléatoire

Gazouillis

Pub-Pub

Statistiques

Ce blog propose 301 billets, et a reçu 952 commenaires, sur une période comprise entre le 11.06.2005 et le 21.10.2018. Le nombre total de mots sur l'ensemble des billets est de 158,149, et le nombre total de vues est de 1,177,768.

TOP : nombre de vues

Flux XML

blog soft